Lire & RéCréer - l'Apprenti pastoureau - comptine pour enfants les Comptines l'apprenti pastoureau - comptine française
    Quand j'étais chez mon père, apprenti pastouriau,
Il m'a mis dans la lande pour garder les troupiaux.
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guère,
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux !
Mais je n'en avais guère, je n'avais qu' trois agneaux,
Et le loup de la plaine m'a mangé le plus biau.
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guère,
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux !
Il était si vorace, n'a laissé que la piau,
N'a laissé que la queue, pour mettre à mon chapiau.
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guère,
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux !
Mais des os de la bête, me suis fait un flûtiau,
Pour faire danser les filles à la fête du hamiau.
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guère,
Troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux !
  .

.


  Mise en page & illustration : © Catherine Bastère-Rainotti (tous droits réservés)

Pour chanter une autre comptine...