accueil de Lire & RéCréer Légende Yiddish le Golem légende yiddish
    Il y a très longtemps, dans la ville de Prague, en Bohême, régnait le terrible
empereur Rodolphe II le Catholique. Au nom de sa foi, il persécutait les Juifs
et les Protestants. Les tribunaux et les prisons regorgeaient de pauvres gens
qui allaient à la mort pour avoir prié Dieu d'une autre manière que sa Majesté.

Or, à l'aube d'un jour du mois de Nissan (mars), le comte Jan Bratislawski
venait de perdre au jeu les derniers ducats de son immense fortune et même
au-delà.
Cet homme sans honneur avait dilapidé son bien à guerroyer vainement, à
jouer, à boire et à festoyer. Sa femme était morte de chagrin en laissant une
petite fille appelée Hanka à laquelle elle avait légué ses bijoux d'une valeur de
plus d'un million de ducats.

A la même époque, dans la ville de Prague, vivait Reb Eliezer Polner. C'était
un banquier Juif que sa charité inlassable avait fait aimer et connaître en
Bohême et même en Europe. Reb Eliezer était vieux à présent et, pour son
malheur, il était le banquier du comte Bratislawski auquel il avait prêté beau-
coup d'argent que le comte ne lui avait, bien sûr, jamais rendu.

* le yiddish est la langue parlée par les Juifs d'Europe centrale (les Ashkénazes)
Mise en page & illustration : © Catherine Bastère-Rainotti (tous droits réservés)   Après