accueil de Lire & RéCréer les Fables Lire & RéCréer - L'IVROGNE ET SA FEMME - Fable de Jean de la FONTAINE

Jean de la Fontaine (1621 - 1695)

 
Fable sonore, dite par Léon Dupilet

  Chacun a son défaut, où toujours il revient :
Honte ni peur n'y remédie.

Sur ce propos, d'un conte il me souvient :
Je ne dis rien que je n'appuie
De quelque exemple. Un suppôt de Bacchus
*
Altérait sa santé, son esprit, et sa bourse :
Telles gens n'ont pas fait la moitié de leur course
*
Qu'ils sont au bout de leurs écus.

Un jour que celui-ci, plein du jus de la treille,
Avait laissé ses sens au fond d'une bouteille,
Sa femme l'enferma dans un certain tombeau.

Là, les vapeurs du vin nouveau
Cuvèrent à loisir. A son réveil il treuve
*
L'attirail de la mort à l'entour de son corps,
    Un luminaire, un drap des morts,
" Oh ! dit-il, qu'est ceci ? Ma femme est-elle veuve ?
Là-dessus, son épouse, en habit d'Alecton
*,
Masquée, et de sa voix contrefaisant le ton,
Vient au prétendu mort, approche de sa bière
*,
Lui présente un chaudeau
* propre pour Lucifer.

L'époux alors ne doute en aucune manière
Qu'il ne soit citoyen d'enfer.
" Quelle personne es-tu ? dit-il à ce fantôme.
- La cellerière
* du royaume
De Satan, reprit-elle ; et je porte à manger
A ceux qu'enclôt la tombe noire. "

Le mari repart
*, sans songer :
" Tu ne leur portes point à boire ? "
Mise en Page & Illustrations © Catherine Bastère-Rainotti

Retour aux Fables

 

Bacchus : nom latin de Dyonisos, dieu grec de la végétation en particulier de la vigne et du vin. Suppôt de Bacchus = ivrogne.
La moitié de leur course : la moitié de leur vie.
Il treuve : archaïsme pour il trouve. Dans l'ancien français le verbe trover ou trouver faisait treuve à la troisième personne du
singulier de l'indicatif.
Alecton : l'une des trois Furies de la mythologie romaine. C'est une reprise de la mythologie grecque, les Erinyes : Alecto,
Tisiphoné et Mégère sont les déesses de la Vengeance.
Bière : non ce n'est pas la boisson ! C'est l'autre mot pour désigner un cercueil. Il vient de l'allemand Bahre ou bâra (ancien haut
allemand), civière.
Chaudeau : bouillon chaud.
Cellerière : nom de la religieuse qui, dans les couvents de femmes, est chargée du soin des provisions de bouche. Dans les
couvents d'hommes, on dit le cellerier.
Le mari repart : il réplique, il répond - sans songer : sans réfléchir.

Merci spécialement à
Thierry Klein d'avoir pris la peine de chercher et de m'envoyer cette fable avec ses précieuses explications.