accueil du site Lire & RéCréer les Fables

Lire & RéCréer - les Fables de la Fontaine - le Lion abattu par l'Homme
Fable sonore, dite par Léon Dupilet

JEAN DE LA FONTAINE
(1621 - 1695)

     

On exposait une peinture
Où l'artisan
(1) avait tracé
Un lion d'immense stature
Par un seul homme terrassé.
Les regardants (2) en tiraient gloire.
Un lion en passant rabattit leur caquet.
" Je vois bien, dit-il, qu'en effet
On vous donne ici la victoire :
Mais l'ouvrier vous a déçus ;
Il avait liberté de feindre.
Avec plus de raison nous aurions le dessus,
Si mes confrères savaient peindre. "

Livre III, Fable X

       
Illustration originale : © Catherine Bastère-Rainotti

Veux-tu lire une autre fable ?

(1) ARTISAN, artiste, l'ouvrier, l'auteur de l'œuvre. Ce mot avait un alors une acception plus étendue qu'aujourd'hui. Il ne s'appliquait
....pas seulement aux arts mécaniques, mais même aux arts plus relevés et aux ouvrages d'esprit.
(2) REGARDANTS, ce mot est ici adjectif, il exprime surtout l'état des spectateurs.

Merci spécialement à
Thierry Klein d'avoir pris la peine de chercher et de m'envoyer cette fable avec ses précieuses explications.