accueil de Lire & RéCréer

le Coin des Petits

Dominique CHARLES-EDOUARD

      Il était une fois un Tee-shirt qui en avait assez d'être toujours sali par le
petit garçon qui le portait. Il y avait immanquablement des taches de
toutes les couleurs sur le devant quand ce n'était pas des traces de
doigts pleins de Ketchup sur les côtés.
Pourtant, il l'aimait bien ce Didi qui lui en faisait voir de toutes les
couleurs... et c'était bien le cas de le dire !

Ils allaient au jardin, il revenait tout vert. Didi dessinait, il était barbouillé
de feutre bleu, rouge, jaune. Ils allaient au restaurant et hop ! c'était le
bel orange du jus de fruit qui se répandait sur le devant de Tee-shirt.
Non, non c'en était trop !
   

      Et puis, Maman, croyant bien faire le mettait très vite dans la machine à
laver et là, ce qu'elle ne savait pas, c'était que le pauvre Tee-shirt n'en
finissait pas d'éternuer à cause du savon qui lui piquait le nez, et ça
tournait, et ça tournait, dans un sens, dans un autre : il avait mal au
cœur. Ouf ! quand la machine s'arrêtait, c'était un soulagement.
Maman venait le récupérer pour l'étendre en plein soleil sur la corde à
linge. Là, bercé par la douce brise et le chant des oiseaux, notre
Tee-shirt s'endormait. Bien sec et tout propre, on venait le reprendre
pour lui donner un petit coup de fer afin qu'il ne soit pas tout chiffonné.
Il avait un peu peur de cet appareil que Maman passait sur le devant,
sur le dos et même sur l'étiquette pour qu'elle reprenne sa place !
   

      Un petit coup d'amidon parfumé, et hop le tour était joué. Maman savait
régler le fer à la bonne température et comme elle faisait vite, il ne
ressentait pas trop la chaleur. Puis, on le pliait, et on le rangeait sur
l'étagère de l'armoire qui sentait bon grâce au sachet parfumé à la
lavande que Maman avait déposé dans un coin. Il était heureux de se
sentir bien propre et bien repassé. Hélas, cela ne durait pas bien
longtemps.
Comme il était le Tee-shirt préféré de Didi, le lendemain matin, le petit
garçon le reprenait pour aller à l'école et ce jour-là, comble de malheur,
c'était le jour de la peinture !!! Oh la la ! C'était reparti ! Le Tee-shirt revint
de l'école encore plus barbouillé que tous les jours précédents...
   

      Il reprit le chemin de la machine à laver... et du fil à sécher... et du fer à repasser... et de l'armoire qui
sent bon... ET PUIS PLUS RIEN ... !

      Plus rien du tout pendant beaucoup de jours, qui se transformèrent en
semaines, en mois, et en année entière. Il était là le pauvre Tee-shirt,
oublié par ce petit garçon qui chaque matin ouvrait la porte de l'armoire
mais qui ne le choisissait plus pour aller à l'école, au jardin, au cinéma !
Que se passait-il donc ?
Le petit garçon avait grandi mais le Tee-shirt n'avait pas suivi !
Tout compte fait, il s'ennuyait au fond de son armoire, bien plié et rangé
parmi les autres vêtements qui ne bougeaient pas non plus.
Il commençait à regretter le temps où Didi lui en faisait voir de toutes les
couleurs ! Poussant un profond soupir de tristesse, il en prit son parti et
se résignant à sa nouvelle vie de Tee-shirt oublié, il s'endormit.
   

      Un jour, alors qu'il ne s'y attendait plus du tout, Maman le prit et le mit
dans une boîte en carton avec d'autres habits. Il y rencontra un pantalon
avec lequel ils avaient fait de sacrées parties dans le jardin de Mamie et
puis il y avait aussi le bermuda rayé bleu et blanc avec les chaussures
en cuir rouge. Maman ferma le carton. Mystère.
Quand on rouvrit le carton, ce n'était plus la même Maman, mais une
autre Maman, avec un autre petit garçon qui choisit tout de suite le
Tee-shirt et l'enfila aussitôt.
Il courut dans le jardin pour aller jouer avec les petits voisins et revint à la
maison pour le goûter tout en nage et tout sale. Notre Tee-shirt retrouvait
une nouvelle vie, une vie de Tee-shirt porté par un petit garçon aussi
espiègle et barbouilleur que le premier !
   

        Mise en page & Illustrations : Catherine Bastère-Rainotti © 2004
1ère publication Internet 10 février 2004 - tous droits réservés