Lire & RéCréer - Conte de Noël - nouvelle de Guy de Maupassant Nouvelles

Un conte de Noël
Raconté par Alain Moreau (© tous droits réservés)

Guy de Maupassant
nouvelle du 25 décembre 1882
  Le docteur Bonenfant cherchait dans sa mémoire,
répétant à mi-voix :
« Un souvenir de Noël ?... Un souvenir de Noël ?... »

Et tout à coup, il s'écria :
- Mais si, j'en ai un, et un bien étrange encore ; c'est
une histoire fantastique. J'ai vu un miracle ! Oui,
mesdames, un miracle, la nuit de Noël.
Cela vous étonne de m'entendre parler ainsi, moi qui
ne crois guère à rien. Et pourtant j'ai vu un miracle !
Je l'ai vu, dis-je, vu, de mes propres yeux vu, ce qui
s'appelle vu.
En ai-je été fort surpris ? non pas ; car si je ne crois
point à vos croyances, je crois à la foi, et je sais
qu'elle transporte les montagnes. Je pourrais citer
bien des exemples ; mais je vous indignerais et je
m'exposerais aussi à amoindrir l'effet de mon histoire.
    Je vous avouerai d'abord que si je n'ai pas été fort
convaincu et converti par ce que j'ai vu, j'ai été du
moins fort ému, et je vais tâcher de vous dire la chose
naïvement, comme si j'avais une crédulité d'Auvergnat.

J'étais alors médecin de campagne, habitant le
bourg de Rolleville, en pleine Normandie.
L'hiver, cette année-là, fut terrible. Dès la fin de
novembre, les neiges arrivèrent après une semaine
de gelées. On voyait de loin les gros nuages venir du
nord ; et la blanche descente des flocons commença.

En une nuit, toute la plaine fut ensevelie. Les fermes,
isolées dans leurs cours carrées, derrière leurs rideaux
de grands arbres poudrés de frimas, semblaient s'en-
dormir sous l'accumulation de cette mousse épaisse
et légère.
  Mise en Page : © Catherine Bastère Rainotti   TOURNEZ LA PAGE