accueil du site Lire & RéCréer
Histoires Courtes Classiques

Lire et RéCréer : la Folle - nouvelle de Guy de Maupassant

  Guy de Maupassant  
  Tenez, dit Mathieu d'Endolin, les bécasses me rappellent une bien sinistre
anecdote de la guerre.

Vous connaissez ma propriété dans le faubourg de Cormeil. Je l'habitais au
moment de l'arrivée des Prussiens.
J'avais alors pour voisine une espèce de folle dont l'esprit s'était égaré sous les
coups du malheur. Jadis, à l'âge de vingt-cinq ans, elle avait perdu, en un seul
mois, son père, son mari et son enfant nouveau-né.

Quand la mort est entrée une fois dans une maison, elle y revient presque
toujours immédiatement, comme si elle connaissait la porte.

La pauvre jeune femme, foudroyée par le chagrin, prit le lit, délira pendant six
semaines. Puis, une sorte de lassitude calme succédant à cette crise violente,
elle resta sans mouvement, mangeant à peine, remuant seulement les yeux.
Chaque fois qu'on voulait la faire lever, elle criait comme si on l'eût tuée. On
la laissa donc toujours couchée, ne la tirant de ses draps que pour les
soins de sa toilette et pour retourner ses matelas.

Une vieille bonne restait près d'elle, la faisant boire de temps en temps ou
mâcher un peu de viande froide. Que se passait-il dans cette âme désespérée ?
Mise en Page & illustration © Catherine Bastère Rainotti    

PAGE SUIVANTE